apprentissages en médiation

L'Expérience d'Apprentissage en Médiation (E.A.M.) proposée initialement par R. Feuerstein (1921 - 2014)  est une manière d'interagir pour faciliter les processus d'apprentissages. Comment la personne qui apprend peut-elle mieux repérer les informations pertinentes, s'appuyer plus efficacement sur ses talents existant et ses  aptitudes pour trouver du sens à son action et  à ses efforts ?  Le médiateur aide la personne qui apprend à devenir plus actif et à élargir sa palette méthodologique. Il aide à repérer les principes d'action suivis qui pourront être réutilisés plus tard, autrement et ailleurs.

R. Feuerstein s'appuie sur la conviction de la modifiabilité de l'être humain : quel que soit le handicap qui le limite, un individu peut changer, évoluer. Cette conviction génère le besoin d'agir dans le sens du changement car le médiateur se sent en partie responsable de la qualité de vie de  l'être humain avec lequel il travaille. La modifiabilité est une question de plasticité des structures permettant la réflexion autonome et l'organisation des pensées : "notre but est de créer chez l'humain une sensibilité qui lui permette d'utiliser chaque expérience de sa vie pour se modifier de façon continue." (R.Feuerstein - 1993)

Une personne cherche à retrouver les trois formes dans les nuages de points. La plupart du temps, elle s'occupera surtout du résultat (réussite ? échec ?) et beaucoup moins de la manière dont elle s'y prend.  L'expérience d'Apprentissage en Médiation s'occupe de cela, de la manière d'utiliser des éléments pertinents,de percevoir des longueurs ou des angles,  de ne pas se décourager, etc : le médiateur s'ajuste  à la manière originale de faire de cette personne.

La médiation revient alors à une qualité d'interaction entre le médiateur et l'être humain avec lequel il travaille. Le médiateur se centre sur la démarche permettant à la personne d'assimiler au mieux l'expérience, sur le processus qui permet à la personne de comprendre, d'apprendre, d'organiser son action... pour créer son propre chemin de progrès.